Publié le Laisser un commentaire

Rembourrage, que choisir ?

Quel rembourrage choisir pour coudre une peluche ?

C’est un peu la question que l’on se pose quand on arrive devant le rayon. Lequel choisir ? Il y en a tant !

Synthétique

Le moins cher, le plus courant, c’est bien entendu le synthétique. Que ce soit du polyester ou de la fibre siliconée, ils proviennent de l’industrie pétrochimique. Niveau écologie, on repassera. Ce genre de rembourrage, c’est aussi celui que l’on trouve dans les oreillers et les coussins du commerce.

Souple et sans odeur, il passe à la machine sans difficultés. Bien sur, plus il y en a, plus ça met du temps à sécher. Toutes les merceries en proposent.

sachet de rembourrage synthétique
Rembourrage synthétique – Mondial Tissus (clic-clic)

Astuce pour sécher une peluche plus vite: découdre la couture finale, vider le rembourrage. Étendre la « peau » de la peluche d’un coté et étaler la bourre. Quand tout est sec, remettre la bourre dans « la bête » et refermer. En plus, ça évite les risques de mauvais séchage qui créent des odeurs d’humidité et les risques de moisissures.

Attention aux additifs

Ah oui, synthétique rime souvent avec « anti-acariens » ou « ignifugé ». De premier abord, on pourrait croire que c’est une bonne chose. Éviter d’avoir des petits bêtes et réduire les risques d’incendie sont des arguments louables SAUF quand on sait que ces produits sont aussi toxiques pour la santé.

Le triclosan est anti-acarien quand les composés polybromés sont des retardateurs de flammes. Deux types d’adjuvants dont les études scientifiques ont mis en évidence des effets potentiels perturbateurs endocriniens, neurotoxiques ou cancérogènes. Je te conseillerai donc de les fuir pour éviter d’ajouter ces dangers supplémentaires pour la santé de tes enfants. Personne n’a envie d’un doudou qui donnerait le cancer.

Je te mets pas de lien vers ces produits. On est d’accord qu’ils sont à fuir.

Naturels

N’aie pas peur, il existe aussi des solutions du rembourrage à base de fibres naturelles (et même bio). Elles demanderont peut être plus d’attention mais là, la santé est garantie.
Le principal inconvénient de toutes ces matières est leur inflammabilité. Mais bon, si tu ne donnes pas d’allumettes à ton enfant et que tes ampoules de lampes de chevet sont des leds, il ne devrait y avoir aucun souci. Malgré tout, reste vigilant/e car il vaut mieux prévenir que d’appeler les pompiers.

  • Kapok: fibre végétale issue des fruits du kapokier (arbre tropical), c’est le duvet qui recouvre les graines. Il a de nombreux avantages: léger, hypoallergénique, imperméable, imputrescible.
  • Coton: fibre végétale très connue, constituée de cellulose presque pure, hypoallergénique.
  • Laine de mouton:  fibre animale hypoallergénique, ne se charge pas en électricité statique, peu voir pas inflammable.
Fibre de kapok – Mondial Tissus (clic-clic)
Fibre de coton bio – Ecolaines (clic-clic)
Laine de mouton – Butinette (clic-clic)

 

Les autres

Il existe d’autres fibres de rembourrage qui sont parfois spécifiques aux pays producteurs ou importés selon leurs habitudes de consommation. Aux USA , ils utilisent de la fibre de bambou et en Australie, il y a de la fibre de maïs et celle d’eucalyptus.
Et si tu cherches un peu dans le passé, tu peux voir que la paille servait à rembourrer les peluches de nos grand-parents et aïeuls précédents.

A toi de choisir ce que tu préfères en fonction de son prix et de ses qualités. J’espère que cet article t’aura éclairé sur les différents rembourrages disponibles dans le commerce.

 

A très vite pour d’autres articles, tutoriels et bonnes astuces 😉
Savoir quand sera publié le prochain article ? Abonnes-toi à mes mails (clic) et en plus, tu recevras un patron gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.